LE MARIAGE EST IL VALABLE S'IL N'Y A PAS EU DE RAPPORT DEPUIS PLUSIEURS MOIS ?

Le chapitre des règles du divorce en Islam

Il y a plusieurs cas de figure. On a le cas où lorsque le mari refuse d’avoir des rapports avec sa femme depuis longtemps, le juge des lois islamiques lui donne alors un délai de 4 mois. Après ce délai, il le convoquera afin de savoir s’il souhaite ou non avoir des rapports avec sa femme. S’il ne souhaite pas en avoir, le jugera demandera au mari de divorcer sa femme, et s’il refuse, alors le jugera prononcera le divorce.

Et on a le cas où lorsque le mari et la femme n’ont pas eu de rapports depuis plusieurs mois ou même un an, par exemple, parce qu’ils sont fâchés ou qu’une distance géographique les sépares le mariage est toujours valable.

Réponse de Cheikh Abdellah dans le speed fiqh consacré aux règles du mariage

De chez vous, étudiez votre religion avec des professeurs diplômés

Explication juridique

Tant que le mari en est capable, il est tenu de satisfaire les besoins sexuels de sa femme et de dormir dans le lit conjugal. Le fait de ne pas avoir de relations sexuelles avec sa femme pendant une période de quatre mois ou plus ne signifie pas la répudiation automatique.

Cependant si cela est accompagné du serment du mari de s’abstenir de tout rapport sexuel avec sa femme, il est alors classé comme Mûlî (statut de l’homme qui a fait le serment de pas avoir de rapport avec sa femme)

S’il rompt son serment et a des relations sexuelles avec sa femme avant que quatre mois se soient écoulés, il doit se rattraper en expiant son serment.

S’il s’abstient de rapports sexuels pendant quatre mois, sa femme peut lui demander de faire l’une des deux choses suivantes : avoir des rapports sexuels avec elle ou prononcer le divorce. Le juge lui donnera alors le choix de revenir et d’avoir des rapports sexuels avec elle ou de mettre fin au mariage.

Ceci est l’avis de la majoritaire chez les oulémas.

Wa Allahu A3hlem (et Allah et plus savant)

Allah ordonne aux maris d’être bons envers leurs femmes, comme le stipule la charia. : « […] Et comportez-vous convenablement envers elles… » (Coran 4/19). Accomplir le devoir conjugal fait parti des droits mutuels des époux

Rejoindre notre institut

Cette réponse vous a été utile ? rejoignez notre cours de Fiqh ou découvrez l’ensemble des matières que nous enseignons

Nos autres articles

MyHOME EST DE RETOUR !

Le séminaire réservé aux femmes réouvre ses portes avec des nouveautés !

Inscrivez vous à la newsletter

Et ne ratez rien de notre actualité

Fin des inscriptions à 23:59 !

Paiement jusqu’à 10 fois sans frais

.
Vos informations ne seront jamais partagées avec des tiers