Comment le musulman concilie l'islam et son travail ?

Le chapitre des règles du fiqh pour le travail du musulman

Il est plus qu’important de rappeler que le droit d’Allah ‘azza wa jal passe avant tout et par conséquent, on se doit de définir quelles sont nos priorités. 

Sachant que l’on se doit de prier à l’heure, il faut alors s’organiser car le travail n’est pas une excuse pour retarder la prière. En effet, nous devons mettre tout en œuvre afin de respecter comme il se doit nos obligations religieuses, avec discrétion et en implorant Allah ‘azza wa jal de nous faciliter.

 

Il faut savoir que l’on a le droit de prier sur notre le lieu de travail et que ce n’est pas considéré comme du vol envers son patron car c’est un droit d’Allah ‘azza wa jal et le droit d’Allah passe avant le droit de Ses serviteurs. Donc on a entièrement le droit de prendre 5 minutes de notre temps pour prier et il n’est pas obligatoire de rembourser ce temps-là. 

Mais de toute évidence, il faut agir et aborder les choses intelligemment car il faut garder à l’esprit que le contexte actuel est plus que tendu. Il est donc conseillé de ne pas évoquer la cause à ses collègues ou à ses supérieurs pour laquelle on s’absente, en l’occurrence, pour accomplir la prière, afin de nous préserver au maximum.

Réponse de Cheikh Abdellah dans le speed fiqh consacré aux travail pour les musulmans

De chez vous, étudiez votre religion avec des professeurs diplômés

Il faut donc fournir des efforts afin de trouver un endroit pour prier à l’heure et d’implorer Allah ‘azza wa jal car toute personne qui fournit un effort et est sincère, Allah ‘azza wa jal le facilite.

La prière doit être accompli à l’heure, le travail n’est pas une excuse en soit pour retarder la prière car l’accomplissement de la prière se fait à des temps bien définis

 

Concilier travail et religion c’est vraiment avant tout définir les priorités, ce n’est pas le travail qui doit dicter la conduite et l’attitude à avoir vis-à-vis de notre religion.

C’est le contraire, on se doit d’adapter notre travail en fonction de la religion.

Et se souvenir que notre subsistance est entre les mains d’Allah soubhânahou wa ta’âlâ et que notre travail n’est qu’une cause afin que l’on gagne notre subsistance. Et il est plus qu’important de se rappeler que celle-ci provient d’Allah ‘azza wa jal.

Celui qui craint Allah, Allah lui accorde une issue favorable (face à toute difficulté), et Il pourvoit à sa subsistance par des voies qu’il n’escomptait pas. Allah suffit largement à qui placera sa confiance en Lui.

Sourate At Talâq

Extraits des versets 2 et 3

MyHOME EST DE RETOUR !

Le séminaire réservé aux femmes réouvre ses portes avec des nouveautés !

Inscrivez vous à la newsletter

Et ne ratez rien de notre actualité

Fin des inscriptions à 23:59 !

Paiement jusqu’à 10 fois sans frais

.
Vos informations ne seront jamais partagées avec des tiers